Université Paris Descartes Bienvenue sur le site de la Faculté Sciences Humaines et Sociales

DIDACTIQUE DES LANGUES

Français Langue Etrangère, Français Langue Seconde et Interculturalité

Un Master cohabilité entre Paris Descartes, Paris III et l'Inalco

Le master est cohabilité avec deux universités partenaires (Paris 3 et l’Inalco). Cela veut dire que dans l’année, il est possible de suivre au total trois enseignements (appelés ECUE) dans les deux universités partenaires (par exemple, 2 à Paris 3, 1 à l’Inalco), 3 étant le chiffre maximum autorisé. Les enseignements de Paris Descartes figurent dans la brochure récapitulative ci-après, le programme étant celui de l’année en cours, mais ne devant subir que très peu de modifications pour 2017-2018.

Par souci de commodité, les brochures des deux universités partenaires figurent ci-après, également.

Attention : pour être inscrit/e à Paris Descartes, il faut en passer par la procédure de candidature propre à cette université et payer ses droits d’inscription à Paris Descartes. L’inscription pédagogique se fait aussi à Paris Descartes, même si quelques formalités sont à réaliser auprès des universités partenaires, si on veut y suivre quelques cours.

Les formalités pour « naviguer » dans les autres universités partenaires sont expliquées dans le détail lors de la réunion de pré-rentrée en septembre.

Brochures pédagogiques  

Brochure Master DDL Paris Descartes

Présentation du Master DDL ici

Brochure Master DDL Inalco  M1  &  M2

Brochure Master DDL Paris 3

Le master accueille des étudiants à l’université Paris Descartes depuis 2004, au sein de la Faculté des sciences humaines et sociales. Il est ouvert à une quarantaine d’étudiants pour les former aux divers métiers du français langue étrangère (enseignement, formation de formateurs, médiation culturelle, remédiation illettrisme/analphabétisme, édition, etc.)

Publics concernés
  • Pour la première année  : 

Cas 1 : Etudiants titulaires d’un diplôme de Licence ou de Master français :

-  titulaires d'une licence de sciences humaines et sociales, lettres, langues

-  titulaires de masters d’écoles supérieures en arts, communication, sciences humaines

Ces étudiants peuvent candidater par l’application eCandidat, qu’ils aient ou non effectué le parcours FLE. En effet, Paris Descartes est l’une des rares universités en France à accueillir des étudiants n’ayant pas effectué auparavant des études en FLE ou en linguistique. Ceci est rendu possible par un système de cours de Mise A Niveau (MAN en linguistique et MAN en FLE), à suivre à la pré-rentrée obligatoirement, si on n’a pas reçu antérieurement ce type de formation.

Cas 2 : Étudiants ayant obtenu la licence de Sciences du langage de Paris Descartes et ayant suivi le parcours FLE. Ces étudiants doivent s'inscrire via eCandidat et passer les tests comme les candidats extérieurs le font aussi.

Cas 3 : étudiants titulaires d’un diplôme étranger (licences, masters en SHS, ou école de traduction, master d’enseignement du français)

-  ressortissants de pays intégrés à Etudes en France. Ces étudiants passent automatiquement par le système de recrutement Etudes en France. Toute candidature par eCandidat est rejetée automatiquement par le système informatique.

-  Ressortissants de pays non intégrés à Etudes en France. Ces étudiants candidatent par l’application eCandidat de Paris Descartes.

ATTENTION : dans tous les cas, les étudiants titulaires d’un diplôme étranger doivent fournir un justificatif de leur niveau de langue (TCF, DALF, etc.). Le niveau C2 est un pré-requis pour que le dossier soit examiné et poursuive le processus de sélection.

Le nombre de places offertes au total est de 40 (hors candidats redoublants).

 

  • Pour la deuxième année (M2)  :

Prérequis  :

CAS 1 : étudiants ayant validé une maîtrise ou la première année d’un master de Didactique du FLE, uniquement. Si le diplôme est français, ces étudiants candidatent sous l’application eCandidat.

CAS 2 : professionnels de la formation ayant une expérience professionnelle de plus d’un an  et justifiant d’un diplôme niveau Bac + 4 (diplômes acceptés : sciences humaines et sociales, lettres, langues), éventuellement sous condition de rattraper quelques enseignements de la première année du master. Si le diplôme est français, ces étudiants candidatent sous l’application eCandidat.

 

Attention, particularité de la procédure de candidature pour les étudiants étrangers  :

Les étudiants titulaires d’un diplôme étranger doivent justifier de leur niveau de langue (C2 minimum) selon les mêmes conditions que celles exposées pour les candidats au M1.

Les étudiants  relevant d’un pays ayant contractualisé avec Etudes en France, doivent impérativement en passer par cette procédure de candidature. S’ils relèvent d’un pays non contractualisé avec Etudes en France, ils passent par le système en ligne eCandidat de Paris Descartes.

Compte tenu des effectifs du M1 qui passent en M2, seules 2 ou 3 places sont ouvertes en réalité au concours

 

Les points forts de la formation
  • Une solide formation de base, très professionnalisante, portant sur la théorie et la pratique de l’enseignement du FLE.

 

  • Une spécialisation dans les domaines « interculturalité » et/ou « publics en difficulté » (analphabétisme/illettrisme).

 

  • Des stages dans nos nombreux organismes partenaires.

 

  • Un stage d’enseignement au sein de Paris Descartes encadré par des membres de l’équipe pédagogique. Il est effectué principalement en M1 dans le cadre du DU FLE auprès d’un public principalement chinois, et depuis peu, auprès d’un public d’étudiants lycéens ou jeunes adultes internationaux, en stage été à Paris Descartes.

 

  • Un constant retour sur les pratiques de chacun dans le cadre d’ateliers pédagogiques, avec entre autres des retours sur les prises en main réalisées.

 

  • Un accueil et un suivi individualisés pour chacun par une équipe pédagogique très à l’écoute.

 

  • Une ouverture à d’autres disciplines (sciences du langage, sciences de l’éducation, sociologie) au sein d’une faculté qui s’inscrit dans une perspective d’interdisciplinarité.

 

  • Une intégration constante d’outils électroniques (plate-forme Moodle, Tableau Blanc Numérique, exploitation des grands corpus numériques écrits et oraux, tâches en ligne en temps réel en cours, sondage en temps réel à partir du téléphone portable en cours, travail sur les réseaux sociaux et les apprentissages informels). Le but est d’intégrer les technologies à toutes les étapes de la pratique enseignante : préparation d’un cours, cours, évaluation, accompagnement à distance.

 

  • En M2, préparation de l’accréditation pour être examinateur officiel du DELF/DALF (en partenariat avec le Centre International d’Etudes Pédagogiques).
Objectifs et débouchés

OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Acquérir des connaissances théoriques fondamentales en didactique du FLE
  • Acquérir des savoir-faire en didactique du FLE
  • Mettre en œuvre les savoir-faire sur le terrain : stages et ateliers pédagogiques
  • Apprendre à adapter ses pratiques au public et au contexte d’enseignement à l’aide d’outils d’analyse en didactique du FLE
  • Mieux connaître le marché du travail et préparer son insertion dans le monde professionnel (conférences de professionnels du FLE et de l’action culturelle)
  • Compléter sa formation par l’acquisition de compétences générales (anglais, informatique-EAO)
  • Compléter sa formation par une ouverture à d’autres disciplines (sciences du langage, sciences de l’éducation, sociologie)
  • Effectuer un travail de réflexion et de recherche en autonomie (rapport de stage, mémoire)
  •  Se doter d’un profil particulier. Deux domaines d’approfondissement au choix (en 2e année) :
     - Interculturalité
     - Analphabétisme / illettrisme / publics en difficulté

 DÉBOUCHÉS

Les étudiants en possession de ce master seront capables d’enseigner le français oral et écrit à tous les niveaux, à des enfants aussi bien qu’à des adultes, et qu’il s’agisse du français général ou du français de spécialité. Ils peuvent aussi exercer une activité de conseillers pédagogiques et d’encadrement de formateurs, de responsables de programmes de cours ou d’écoles de langues, poursuivre une carrière dans la médiation culturelle et/ou intervenir dans la préparation de publics universitaires ou professionnels à des séjours à l’étranger.

Sur le plan national :

  • dans les écoles privées,
  • dans les associations de formation pour adultes,
  • dans les centres d’alphabétisation,
  • dans les établissements scolaires primaires ou secondaires ayant des classes pour élèves non-francophones,
  • dans les chambres de commerce,
  • dans les services de formation continue des entreprises (formation des cadres étrangers),

Sur le plan international :

  • dans les universités,
  • dans les écoles de formation des maîtres,
  • dans les écoles et les lycées bilingues,
  • dans les Alliances Françaises et les centres de langues,
  • dans les entreprises (formation des cadres étrangers).

Le diplôme prépare également à une activité dans la construction de matériel pédagogique (sur support papier ou multimédia) ou encore à une activité éditoriale dans le même secteur, en France ou à l’étranger.

Équipe pédagogique

Equipe pédagogique

Responsables du master : Florence Mourlhon-Dalliès  et Marie Véniard

  • Bento M. : didactique de la compréhension et de la production orales et écrites - pratiques des enseignants - illettrisme/analphabétisme - correction phonétique - EDA
  • Brunetière V. : sémiologie - analyse de l'image/du geste/du corps et dimension culturelle - Imaginaire Linguistique
  • Lachet C. : Enseignement/ apprentissage de la grammaire et de l’orthographe – Syntaxe et sens  – Positionnement discursif et énonciation – Variation et dynamique linguistiques
  • Le Ferrec L. : Didactique du français langue seconde –  Français langue de scolarisation – Littératie – Entrée dans l’écrit des adultes et des adolescents en FLS - Interactions didactiques - EDA
  • Mourlhon-Dallies F. : Analyse des discours professionnels – Didactique des langues pour publics professionnels – Analyse des interactions verbales – Analyse des discours électroniques -  Interdisciplinarité
  • von Münchow P. : Linguiste spécialisée en analyse du discours - communication interculturelle - didactique des cultures - analyse de matériel didactique - EDA
  • Riquois E. :  didactique de la littérature en FLE – lecture en langue étrangère / lecture à l'écran – supports pédagogiques – nouvelles technologies en FLE – linguistique textuelle – EDA
  • Roig A. : Enseignement de la grammaire - place du métalangage - articulation langues orale & écrite (syntaxe, morphologie, sémantique) - registres de langue - histoire du discours grammatical en France.
  • Savoureux A.-S. : Stylistique anglaise – linguistique de corpus – didactique de l’anglais
  • Sockett, G. : Approches actionnelles en didactique des langues – apprentissage informel des langues – apprentissage des langues assisté par ordinateur – acquisition des langues secondes et étrangères
  • Véniard M. :  Linguiste spécialisée en analyse du discours - nouvelles technologies en FLE - pratiques de classe - EDA

 

Margaret Bento

Margaret Bento est spécialisée en didactique du français langue étrangère. Elle s'intéresse tout particulièrement aux pratiques professionnelles des enseignants, notamment au niveau des démarches méthodologiques mises en place. Ses autres domaines de prédilection sont la correction phonétique et l'illettrisme/analphabétisme.

Valérie Brunetière

Valérie Brunetière est spécialisée en linguistique générale et en sémiologie. Les domaines d'application de ses recherches en sémiologie concernent 1) l'analyse de l'image et particulièrement de la dimension culturelle de celle-ci ; 2) l'analyse du geste et du corps, tant dans les figurations et rhétoriques visuelles que dans les interactions et communications non verbales. En linguistique, elle s'intéresse particulièrement à la mise en oeuvre des normes subjectives dans le cadre de l'Imaginaire Linguistique (Anne-Marie Houdebine).

Caroline Lachet

Caroline Lachet, linguiste, est spécialisée en syntaxe et en didactique du français. Elle s’intéresse aux articulations entre syntaxe, sémantique et énonciation. Ses recherches portent plus particulièrement sur le verbe (temps, mode, aspect) et la phrase, et placent la variation linguistique au cœur de ses préoccupations. En matière d’enseignement, elle travaille sur la construction des savoirs grammaticaux, en lien avec la construction du discours et de l’identité du locuteur/ scripteur.

Laurence Le Ferrec

Laurence Le Ferrec est spécialisée en didactique du français langue seconde et du français comme langue de scolarisation. Ses recherches portent sur l’enseignement/apprentissage du français par les publics migrants adultes et scolaires. Elle s’intéresse particulièrement à l’apprentissage de la lecture-écriture par des publics peu ou non scolarisés, à l’enseignement des disciplines dites non linguistiques à l’école en lien avec la discipline du français, et aux supports d’apprentissage en classe de langue pour enfants.

Florence Mourlhon-Dallies

Florence Mourlhon-Dallies situe ses recherches au carrefour de l’analyse du discours, de la didactique des langues et de l’analyse du travail. Elle s’intéresse plus particulièrement à la modélisation de l’articulation entre pratiques langagières et activité professionnelle, en français langue étrangère, seconde et maternelle. L’élaboration de programmes d’enseignement et de matériel didactique sont également au cœur de ses préoccupations, dans une perspective d’ingénierie de formation.

Patricia von Münchow

Patricia von Münchow linguiste est spécialisée en analyse du discours et en didactique du français langue étrangère. Ses recherches et ses enseignements portent surtout sur la comparaison de cultures discursives, sur la communication interculturelle et sur la didactique des cultures. Elle s’intéresse notamment à l’analyse comparative de manuels scolaires et extra-scolaires dans différentes disciplines et plusieurs pays.

Estelle Riquois

Estelle Riquois est spécialisée en didactique du français langue étrangère et en linguistique textuelle.
Ses recherches portent sur la formation d'une compétence lectoriale chez l'apprenant de français langue étrangère et sur l'étude des supports pédagogiques et de leur exploitation en classe, notamment concernant l'étude du texte littéraire. Elle s'intéresse également à la lecture à l'écran et à l'usage des outils offerts par les nouvelles technologies dans la classe de FLE.  

Anne-Sophie Savoureux

Anne-Sophie Savoureux est agrégée d’anglais et poursuit des recherches en stylistique anglaise sur un corpus de littérature américaine contemporaine. Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, elle a reçu une certification en didactique des langues et a enseigné le FLE aux Etats-Unis. Ses intérêts portent sur les pédagogies innovantes en matière d’enseignement de l’anglais langue seconde et sur l’utilisation des TICE (flipped classroom, blended learning, IWB).

Geoffrey Sockett

Geoffrey Sockett est spécialiste des phénomènes d’acquisition de langues vivantes dans des contextes informels. Il s’intéresse en particulier à l’impact des nouvelles technologies sur l’acquisition de l’anglais pour des publics exposés à l’anglais dans le cadre de leurs loisirs. Plus largement il s’intéresse aux approches actionnelles et à l’utilisation des TICE en didactique des langues en tant qu’approches visant à réduire la distance entre pratique scolaire et pratique dans la vie réelle d’une langue vivante.

Marie Véniard

Marie Veniard, linguiste est spécialisée en analyse du discours et en didactique du français langue étrangère. Ses recherches portent sur l'articulation entre lexique et discours dans des corpus de presse écrite et des rapports d'éducateurs sociaux. En matière d'enseignement, elle s'intéresse à l'utilisation des nouvelles technologies en FLE et à la didactique du lexique.

Inscriptions

Pour candidater voici les dates clés :

Pour candidater  (en M1 comme en M2 du master DDL, voici les dates clés :

Dépôt du dossier : ouverture de l'application en ligne eCandidat : le 9 avril 2018.

Pour le M1 DDL : date limite de candidature le 9 juillet 2018

Attention, pour le M2 DDL, la date de fermeture des candidatures est le 9 juin 2018.

Test écrit et oral :

Pour les candidats relevant d’Etudes en France et basés à l’étranger candidatant en M1 ou en M2 et retenus sur dossier et sous réserve de succès aux tests : un test oral et écrit sera réalisé par Skype, à des dates variables situées toutes avant le 9 juillet 2018.

Pour les candidats relevant de la procédure en ligne eCandidat, ces tests ont lieu à Paris Descartes, Centre des Saints Pères, 45 rue des Saints Pères, 75006 Paris.

Dates clés pour les tests à Paris Descartes :

Pour les tests d’accès au M1 DDL : soit le vendredi 15 juin 2018 à partir de 9h30, soit le vendredi 6 juillet à partir de 10h.

Attention, pour le M2 DDL, un seul test sera proposé, à la date du vendredi 15 juin 9h30.

Précision de grande importance pour le déroulé des pré-candidatures en M1.

Comme vous l’avez lu, pour le M1, les tests sur site à Paris Descartes seront passés soit le 15 juin ou soit le 6 juillet. Les candidats dont les dossiers seront finalisés en ligne avant le 6 juin et qui recevront une réponse favorable à leur pré-candidature seront convoqués au test du 15 juin. Ceux dont les dossiers en ligne seront bouclés avant le 26 juin  et qui auront un avis favorable, se verront convoqués pour passer le test du 6 juillet. Tous les dossiers en ligne qui ne sont pas au complet avant le 1er juillet, seront traités après les deux tests officiels, et il n’est pas garanti – dans le cas où ces tests aient permis de remplir la promotion + une liste d’attente de dix étudiants – que les candidats en attente aient encore la possibilité d’avoir une place dans le master. Il est donc conseillé de pré- candidater au plus vite pour passer les tests du 15 juin ou du 6 juillet. Surtout candidatez même si vous n’avez pas l’intégralité de vos notes de L3 car vous aurez jusqu’à fin juillet pour attester de vos résultats. Leur absence n’empêche en rien d’être retenu/e pour passer les tests.

Résultats début juillet pour le M2 et mi-juillet pour le M1.
 A partir de quoi il est possible d'aller payer les droits et d'obtenir sa place d'étudiant.

Nature des tests :

en M1, petit essai sur l'enseignement des langues sans connaissances en didactique obligatoires + entretien de motivation
 en M2, question pointue en didactique du FLE/S, entretien oral de motivation et de vérification des acquis du M1 DDL.
 Lieu : Faculté des SHS, bâtiment Jacob 2ème étage, 45 rue des Saints Pères, Paris, 75006.